Les Reliquaires.

Le trésor des reliques de Moyenmoutier est un des plus considérable de tout le diocèse de Saint-Dié.

 

A - Trois grandes chasses en bois sculpté et doré.

CHASSE DE SAINT HYDULPPHE classée monument historique en 1965.

Châsse en bois sculpté et doré du XVIII° siècle de 91 cm sur 69 cm, découpée à jour sur les deux faces latérales et recouverte d'un dôme.

Elle remplaça la châsse en cuivre ornée de lames d'argent disparue peu après la Révolution de 1789, jusqu'en 1794.

Cette châsse en bois est exposée en haut de la nef sur le rétable de l'autel latéral, l'autel de Saint Hydulphe, côté évangile. Elle renferme encore la presque totalité des ossements de Saint Hydulphe, ainsi que son chef. Elle renfermait jadis la tunique aujourd'hui disparue qui enveloppait le corps.

Saint Hydulphe était invoqué dans les maladies nerveuses.

CHASSE DES SAINTS BONIFACE ET MAXIMIN classée monument historique en 1965.

En bois sculpté et doré, placée sur une console adossée au pilastre dans le choeur en avant de l'autel central.

MAXIMIN, évêque de TREVES. Ses reliques ont été transportées de la basilique SAINT MAXIMIN DE TREVES construite par Hydulphe alors chorévêque de Trêves.

BONIFACE, officier de la légion thébéenne, mort martyr en 347.

CHASSE DES SAINTS JEAN ET BENIGNE, SPINULE ET GEMUS.

En bois sculpté et doré, classée M.H. en 1965, 94cm sur 64cm, cette châsse est placée sur une autre console du côté de l'épitre.

Ces saints sont des moines de l'abbye de Moyenmoutier, disciples de prédilection de Hydulphe.

 

B - DEUX RELIQUAIRES A PIEDS.

En chêne sculpté et doré de 52cm sur 95cm, ces reliquaires renferment les ossements d'une part de Saint Spinule et Saint Boniface, d'autre part, les reliques de Saint Jean et Benigne, de Saint Christophe et de saint SIMEON, évêque de METZ.

 

C - DEUX CHASSES MOYENNES

Sculptées et dorées de 41cm sur 42cm, oblongues recouvertes d'un toit en forme de dôme.

L'un renferme les ossements de SAINT EPVRE, évêque de TOUL, l'autre renferme cinq tablettes sur un coussin où se lisent les inscriptions de plusieurs saints.

 

D - DEUX CHASSES PLUS PETITES:35 sur 28 cm.

Contiennent les ossements de Saint CHRISTOPHE et de Saint ERHARD soi-disant frère de Saint Hydulphe.

LE BRAS RELIQUAIRE contient des reliques de Saint GEMUS, St SPINULE, SS. JEAN et BENIGNE.

 

LA VIERGE DE MALFOSSE.

"Vierge à l'enfant" statue polychrome en bois, du XVI° siècle classée M.H. en 1964. La statue de Notre-Dame de Malfosse est taillée dans un unique bloc de bois et représente l'enfant Jésus "échangeant avec sa mère de divins sourires".

Les fidèles de Moyenmoutier venaient de tous temps à la Chapelle de Malfosse, située au milieu des bois, implorer les secours de la vierge devant une antique statue. Cette statue se trouvait dans une chapelle sous la garde d'un ermite.

Cette statue dite miraculeuse, "miracle de l'enfant mort-né" dont acte du miracle en mai 1672 (archives municipales).

La statue de la vierge fut emportée et cachée au début de la tourmente Révolutionnaire à la ferme des Fosses jusqu'en 1871 par un moine bénédictin ; Dom Jean François REMY, déchu comme ses collègues par la convention de ses qualités de prêtre et qui continua clandestinement les cérémonies religieuses. ( le rétablissement du culte s'est fait en 1803 ).

Avant de mourir, Dom REMY fit remettre la statue à l'église de Moyenmoutier.

Retour à l'accueil