Les Orgues.  
L'ancien orgue de l'Abbaye devenu propriété de la nation en 1792, fut confié par arrété préfectoral à la ville de Saint-Dié en 1795, parce que ses ressources bien supérieures à celles de Moyenmoutier lui permettaient de subvenir à l'entretien, aux réparations et au bon état de l'orgue.

L'orgue ne quittera Moyenmoutier qu'en 1803. Il fut enlevé et transporté en la cathédrale de Saint-Dié. Il fallut 74 ouvriers et 78 colliers.

L'orgue et son buffet furent détruits en 1944 par les bombardements et l'incendie de Saint-Dié.

Commencé en décembre 1877, le nouvel orgue fut inauguré le 7 mars 1880 par le curé Fr. MARTIN.

L'orgue ( maison DIDIER à LUXEUIL ) comprend 26 jeux et 1350 yuyaux d'étain et de bois. Les tuyaux de la façade sont en

étain presque pur ( 1/20 de plomb seuleument ) ce qui explique son brillant. ( La montre était en partie postiche dans l'ancien.)

Le buffet ( maison COUTURIEUX à MIRECOURT ) est la reproduction de l'ancien buffet d'orgue des moines. Remarquable par son élégante architecture, c'est une immense pièce de menuiserie de 12 mètres de façade sur plus de 15 mètres de hauteur. Les sculptures sont travaillées en plein bois. La montre et l'orgue proprement dit se terminent chacun par deux encorbeillements décorés d'attributs de musique sculptés.

Les orgues furent démontés en 1918 par les ateliers JACQUOT-JEANPIERRE de RAMBERVILLERS et entreposées jusqu'en 1920 où 12 camions militaires américains les ramenèrent à Moyenmoutier.

Retour à l'accueil